Publié par La Gazette 

Benjamin Rabier (1864-1939), Un numéro de tapis, gouache et encre de Chine sur papier fort, 62 x 48 cm.

Adjugé : 68 200 €

Ils étaient trente animaux, représentants de nombreuses races exotiques, venus assister au combat de deux chiens sur un tapis. S’attendaient-ils à suivre en direct un record mondial ? Ils ne le diront pas, mais à voir leurs faces réjouies, ils en paraissaient satisfaits. En effet, cette gouache et encre de Chine de Benjamin Rabier (1864-1939) intitulée Un numéro de tapis, emblématique de son trait clair et mordant et de son humour positif, enregistrait 68 200 € et un record mondial pour une œuvre de l’artiste (source : Artnet). Le second dessin de Rabier présenté, une illustration pour Le Renard et la Cigogne de 1926 (44 x 25 cm), s’installait quant à lui sur la deuxième marche, à 20 000 €. Deux très beaux résultats pour ce spécialiste du dessin d’illustration pour enfants, auteur – entre autres talents – de près de 250 albums, parus en français mais aussi en anglais. C’est d’ailleurs la parution des Fables de La Fontaine en 1906, un travail monumental, qui installe définitivement Rabier dans la lignée des maîtres du dessin animalier. Il récidive quelques années plus tard, en 1913, avec une aussi grande entreprise, celle de L’Histoire naturelle de Buffon. Il a malgré tout encore le temps de se révéler peintre, affichiste, publiciste, auteur de pièces de théâtre… Un homme complet, guidé par la curiosité et le bonheur de créer.

Samedi 26 novembre, salle 15 - Drouot Richelieu.
Tessier & Sarrou et Associés OVV. M. Buret.