Publié sur internet

http://www.attitude-luxe.com/article/00654/actualites/maisons%20de%20ventes/voyage-a-bord-des-encheres.html

Âmes de voyageurs, collectionneurs des mers, matelots scientifiques, passionnées des astres, le rendez-vous à ne pas manquer se fait à l’hôtel Drouot. Vendredi 5 mai 2017, la maison de ventes Tessier Sarrou & associés organise une vente aux enchères qui nous fera écumer les mers, bercé par les trésors que les hommes ont façonné pour la dompter… Cartes, mappemondes, instruments de mesures, maquettes et travaux de marins, voyage au cœur des enchères !

“Ohé ohé matelot… Matelot navigue sur les flots…” Avec la maison de ventes Tessier Sarrou & Associés, l’hôtel Drouot part naviguer sur les mers au mois de mai 2017. Une vacation riche en trésors du XVII au XXème siècle qui saura fasciné passionnés et curieux. C’est donc au coeur du 9ème arrondissement de Paris que nous pourrons marcher dans le sillon de Christophe Colomb, Marco Polo, Cook, Bougainville et les grands explorateurs de l’histoire. 
"Ce sont les voiliers qui ont découvert le monde, et ils charrient dans leur sillage bien des légendes." Olivier de Kersauson
Avis aux plus grands aventuriers des enchères, la collection proposée sous le marteau se divise en plusieurs thématiques, de la théorie à la pratique. C’est un riche panorama de livres anciens et modernes, cartes, affiches et photographies qui ouvrira l’événement du mois. Parmi les lots les plus rares, une mappemonde (ou carte générale de la Terre et des mers) fit la route directement du XVIIIème siècle. Sur sa surface plane vieillie par l’histoire, deux hémisphères figurent les routes empruntées par les grands navigateurs tels que James Cook ou Bougainville. Sur les bordures de cette archive d’époque, quatre sphères et diagrammes présentent les théories du système solaire selon Copernic, Ptolémée, Descartes et Tycho Brahe… Pour une vision du monde, au choix ! (Estimation entre 1000 et 1200 euros)

Au rayon des gravures, dessins et lithographies anciennes, le bateau est à l’honneur ! Batailles navales, frégates, proues, coupes de coques, voiliers, trois mâts, cargos au départ du port, se croisant sur les mers, s’affrontant, naviguant sur une mer d’huile ou déchaînée par les déferlantes iodées… Qu’elles soient d’écoles françaises ou anglaises, datant du XVII au XXème siècle, l’exploration maritime s’affiche sur toile, sur panneau, à l’huile, à l’aquarelle ou gravée. 
Dans la dernière partie de cette vacation marine, une large sélection d’instruments scientifiques et de navigation, curiosités, travaux de marins, mobiliers de bord et accastillage marque le clou du rendez-vous. Parmi les nombreux anciens instruments de mesures, rencontre avec un graphomètre à pinnules, étrange outil permettant de prendre la mesure des angles entre les objets situés sur un même plan. La star de ce curieux panorama est représentée par un microscope de bronze et de laiton façonné par Claude Siméon Passemant, ingénieur de Louis XVI au Louvre. Une figure historique qui fut l’un des meilleurs constructeurs français de lunettes et télescopes dont on peut admirer un exemplaire dans le petit appartement du Roi au château de Versailles.

Mesurer les angles, les distances entre terre et mers, mais aussi mesurer le temps… Notons la présence d’un canon solaire de midi raffiné, invention du XVIIIème siècle combinant une loupe, un cadran solaire et un mini canon. Au passage du soleil au méridien, la concentration de sa lumière met feu à la poudre déposé sur le canon, prévenant alors les habitants de la maison qu’il est midi, à une époque ou les montres devaient être fréquemment remontées. 
Compas, globes, règles, scrimshaws, travaux de marins, os de cétacés sculptés et gravés. octants, boussoles, maquettes, longues vue, baromètres, hygromètres, chronomètres, mobiliers en tout genre… Voilà un rendez-vous singulier pour lequel il faut avoir le pied marin !