Publié par la Gazette

D’un battement d’aile, quatre libellules en émail plique- à-jour, rehaussé de paillons d’argent et enchâssant une aigue-marine, s’envolaient jusqu’à 215 000 €. Ce modèle de pendentif (7,2 x 7,5 cm), dessiné vers 1903-1904, exprime tout le talent de son créateur, René Lalique (1860-1945). Il était le plus bel ornement d’une vente d’art décoration du XXe siècle orchestrée par la maison Tessier Sarrou et Associés, jeudi 4 mai à Drouot