Publié par la Gazette Drouot 
L’art contemporain asiatique y a sa place, notamment avec cette Maternité de Li Chen.
La première exposition de ce sculpteur en France eut lieu en 2013, place Vendôme, où les passants étaient surpris par la monumentalité légère de ses œuvres. Les principes bouddhistes et taoïstes y sont associés à des formes occidentales ; il puise ses thèmes dans des sujets simples, évocateurs de l’harmonie de la vie.

Thomas Lee souligne, dans la préface à l’exposition de l’artiste à Singapour, en 2004 :
« Les œuvres de Li Chen portent en elles un esprit à la fois dynamique et zen, une coexistence du réel et de l’irréel, une perfection et une vigueur, qui aboutissent finalement à une stimulation visuelle détonante. »

Lundi 18 juin, salle 16 - Drouot-Richelieu.
Tessier & Sarrou et Associés OVV. Cabinet Portier et Associés.