Publié par la Gazette Drouot

BUGATTI, LE MEILLEUR AMI DE L'ANIMAL

NOM D'UN CHIEN
Le talent n’attend pas le nombre des années… Rembrandt Bugatti, plus jeune fils de l’ébéniste Carlo Bugatti et frère d’Ettore, fondateur de la célèbre marque automobile, n’a que 18 ans quand il expose pour la première fois à la Biennale d’art de Venise, deux de plus quand il fait la connaissance d’Adrien-Aurélien Hébrard, propriétaire de la célèbre fonderie d’art et d’une galerie au 8, rue Royale, à Paris. Ce dernier lui fait signer un contrat d’exclusivité pour produire toute une série d’animaux pris sur le vif. L’artiste a découvert très tôt son thème de prédilection et il connaît par cœur ces bipèdes et quadrupèdes qu’il observe pendant des heures au Jardin d’Acclimatation et au Jardin des Plantes à Paris, ou encore au jardin zoologique d’Anvers. and  Un terrier royal, un chien d’Annam, un basset, des braques – le mâle et la femelle entourée de chiots – ont été fondus en bronze par Hébrard, en éditions limitées à trois ou cinq exemplaires. Quelques photos d’époque montrent l’artiste dans la propriété de René Dubois avec le braque nommé Dash, recueilli semble-t-il en 1895. L’animal, docilement couché, attend patiemment la fin de la séance, ou bien on le voit comme ici, debout, immobile, mais prêt à bondir. La pose souligne la musculature et la belle allure de l’animal au regard confiant. Réalisée vers 1904, cette sculpture a été fondue en bronze en 1905 ou 1908, et son plâtre est conservé au musée d’Orsay. Gageons que les amateurs ne se contenteront pas de se regarder en chiens de faïence…
Lundi 26 novembre, salle 10-16 - Drouot-Richelieu.
Tessier & Sarrou et Associés OVV. PBG Expertise.