Rosette BIR (1926-1993)

Rosette Bir étudie dans l’atelier du sculpteur Albert Féraud, ne gardant de son apprentissage que la maîtrise technique et l’enchevêtrement des formes. Par choix esthétique et sous l’influence du courant MADI, actif Amérique du sud, l’artistese tourne vers la géométrie. Rosette Bir utilise des matériaux nouveaux : l’acier inoxydable poli et des feuilles de métal brillantes qu’elle plie savamment à la façon d’un « origami » japonais. Cette femme sculpteur a exposé régulièrement au Salon des Réalités Nouvelles.

30 oeuvres de l'artiste seront mises en vente le vendredi 14 décembre, à Drouot, salle 16.


Expositions particulières (liste non-exhaustive) : * Galerie Marie France Bourrely, Paris, 1973
* Galerie au Poisson d’Or, Paris, 1975
* Galerie Renée Colin, Paris, 1976
* FIAC et Lilian François, Paris, 1978/1979/1980 * Galerie Monte Carlo, Paris
* Arts et Lettres Saint-Nazaire, 1980/1982
* Galerie Liliane François
* Galerie L’Aurige Valence, 1981

Expositions de groupe :
* Galerie Meyer, Lausanne
* « Curt Gallery », Copenhague
* Galerie Monte Carlo, Paris
* Galerie Liliane François, Paris
* Salon des Réalités Nouvelles
* Salon de Montrouge
* 2e triennale de sculpture au Grand Palais, Paris
* Salon de Mai, Espace Cardin
* Musée Skiromo, Grèce
* Grands et Jeunes d’aujourd’hui, « Réalités Nouvelles », Grand Palais, Paris * Femmes peintres et sculpteurs, Musée du Luxembourg, Paris
* La Maison des Artistes, exposition rue Berryer, Paris
* Musée Gulbenkian, Lisbonne (Groupe Dialogue)

Bibliographie :
* Annick Pely, 1976
* Denys Chevalier, 1978
* Jean-Marie Dunoyer, 1979 et 1981 * Pierre Restany, 1983
* Gérard Xuriguera, 1985
* Patrick-Gilles Persin, 1989