Publié par la Gazette Drouot

TOUT SCHUSS
SUR LES SPORTS D'HIVER

Pratiqué depuis la nuit des temps, le ski devient réellement un loisir dans les années 1960.
Effet boule de neige, les stations se multiplient, les équipements se modernisent, comme la tenue des touristes.

« L'ai-je bien descendu ? » Chacun se souvient de Cécile Sorel apostrophant Mistinguett au bas des marches du grand escalier du Casino de Paris parmi ses girls emplumées dans la revue Vive Paris. Nous sommes en 1933. Sur les pistes, les skieurs ont déjà planté le bout de leurs spatules en haut des champs de neige, même si les remontées mécaniques se limitent alors aux téléphériques et aux funiculaires. En 1924, année des jeux Olympiques d'hiver de Chamonix - qui s'appellent alors Semaine des sports d'hiver -, l'inauguration du premier tronçon du funiculaire aérien des glaciers, ancêtre du téléphérique de l'aiguille du Midi à destination des touristes et des skieurs, est une révolution. Le rêve en blanc devient réalité grâce à une petite cabine de dix-huit places ! Pour les téléskis et autres oeufs de toutes les couleurs, il faudra attendre les années 1950. En 1970, la France compte plus de 1 800 appareils. L'or blanc a la cote !

 


Abel Faivre (1867-1945)
Affiche entoilée Sport d'hiver
Chamonix (Mont-Blanc), 80 x 120 cm
Paris, Drouot, 11 décembre 2015
Tessier & Sarrou et Associés
Adjugé : 5 250 €