Publié par la Gazette Drouot

EFFETS DE SATIN

La mode de l'époque romantique était bien charmante.
Lors de la vente de Tessier & Sarrou et Associés du vendredi 19 Avril à Drouot, justement dédiée à cette période correspondant presque aux années du règne de Louis-Philippe (1830-1848), une grande capote en satin ivoire, réappliqué de velours découpé à motifs de branches de muguet, virevoltait au vent léger des enchères pour se poser à 3 456 €.
Cet accessoire vestimentaire indispensable alors à toute élégante pouvait très bien s'assortir à une robe de bal ou de mariage en soie rose brochée d'un semis de fleurettes polychromes et de petit pois, ajustée vers 1828 - et ici à 4 736 €.