• French
  • United-Kingdom
  • United-Kingdom

Sèvres, Bacchus et Cérès. Ce groupe à deux…

Lot 250
15 000 - 20 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 47 500 €

Sèvres, Bacchus et Cérès. Ce groupe à deux…

Sèvres, Bacchus et Cérès.

Ce groupe à deux figures, en biscuit de porcelaine dure, représente Bacchus et Cérès assis sur un trône.
Bacchus est nu, couronné de pampres, le pied posé sur une urne; une panthère est assise à ses pieds.
Cérès est vêtue à l'antique, couronnée de blé, et elle tient une gerbe. Le trône est orné d'un thyrse, d'une coupe de raisins, d'un flambeau et d'un serpent en bas-relief.

Sur le socle on peut lire trois marques en creux :
- «O.G.» désigne le sculpteur Jacques-Jean Oger, actif à la manufacture de Sèvres de 1784 à 1800 puis de 1802 à 1821;- «3 mrs dz» pour 3 mars 1812;
- «AB», visa d'inspection d'Alexandre Brongniart (5 février 1770 - 7 octobre 1847) qui fut administrateur de la Manufacture de Sèvres depuis le 15 mai 1800 jusqu'à sa mort.

H: 35 cm. L: 22,5 cm. P: 28,5 cm.

Traces de dorure sur la couronne de Cèrès.
Deux bouts de doigts légèrement accidentés seront remis à l'acquéreur; un petit éclat sur le socle et une fente sous le socle.

Le groupe que nous présentons, daté de 1812, a été exécuté sur le modèle d'un élémentde surtout du Service Olympique, «Le Char de Bacchus et Cérès» créé en 1804par Antoine Taunay (1767-1824).
A l'époque impériale les grands décors de table, aux services prestigieux, sont accompagnés de surtouts imposants, constitués de sculptures en biscuit, parfois aussi de figures émaillées.
Le Service Olympique, réalisé entre 1804 et 1806 et destiné à l'Empereur Napoléon 1er, fut livré le 21 août 1807 au palais des Tuileries, à l'occasion du mariage du frère de l'empereur, Jérôme, roi de Westphalie, avec Catherine de Württemberg.
En février 1808, Napoléon 1er offrit ce service au tsar Alexandre 1er après la signature du Traité de paix de Tilsit.
(source: Archives, Cité de la céramique, Sèvres et Limoges, SCD n° inventaire 2011.3.1895, section D.S.5.1805, n°2)
Ce service, dont les sujets sont tirés de la mythologie gréco-romaine, se composait de cent quarante pièces et était accompagné d'un surtout comprenant un groupe de Bacchus et Cérès sur un char tiré par des boeufs, deux groupes des Trois Grâces portant une corbeille, deux colonnes sommées des figures d'Apollon et de Diane et deux cornets d'abondance. (source: Archives, Cité de la céramique, Sèvres: registre Vy 18, 16 v°).
Ce service, offert au tsar Alexandre 1er par l'empereur Napoléon 1er, est actuellement exposé au Palais des Armures du Kremlin de Moscou.
Dans les archives de la Manufacture de Sèvres sont mentionnés:
- un service Marli d'or accompagné d'un surtout comportant un groupe de Bacchus et Cérès, livré le 31 décembre 1807 au marquis de Caulaincourt, ambassadeur en Russie (source: Archives, Cité de la céramique, Sèvres, registre Vy 18, 30 v°);
- un élément central du surtout Bacchus et Cérès dans un char tiré par des boeufs, accompagné d'un service Marli d'or livré le 5 mai 1812, par ordre de S.M. l'Empereur à S.E. Monsieur le Grand Chambellan, pour S.A. Monseigneur le Prince de Schwartzemberg, ambassadeur d'Autriche à Paris. (source: Archives, Cité de la céramique, Sèvres: registre Vy 20, folio 50 n° 6)
- le 11 mai 1827, envoi pour l'ambassade de France à Vienne d'un service «fond bleu pâle, frise d'or, bouquet de fleurs» et d'un surtout Bacchus et Cérès dans un char tiré par des boeufs.
Dans les registres des travaux effectués par Jacques-Jean Oger à la manufacture de Sèvres sont indiqués: un groupe de Bacchus et Cérès en février 1812 (source: Archives, Cité de la céramique, Sèvres, registre Va 19, folio 157) et un groupe de Bacchus et Cérès le 31 juin 1813. (source: Archives, Cité de la céramique, Sèvres, registre Va' 20, folio 119)
Sur les registres d'entrée au magasin sont signalés aussi deux groupes défectueux, l'un en 1813 (source: Archives, Cité de la céramique, Sèvres, registre Vv 1, folio 261, n°25), l'autre en 1822 (source: Archives, Cité de la céramique, Sèvres, registre Vv, folio 290, n° 32). Ce dernier groupe fut acheté par «M. André» le 17 septembre 1824 (source: Archives, Cité de la céramique, Sèvres: registre Vbb 6, folio 132).
Bibliographie: Mélanges offerts à Pierre Arizzoli-Clémentel: Les Eléments du Surtout Olympique en porcelaine de Sèvres, par Tamara Préaud, page 231.
Albert Baca et Irina Gorbatova, Le Service Olympique du Musée des Armures au Kremlin, Revue Sèvres, n° 5, 1996, pp. 32-41.
Le Biscuit de Sèvres: Directoire, Consulat et Premier Empire, par G. Lechevallier -Chevignard et Maurice Savreux, 1923.
Archives, Cité de la céramique, Sèvres: registres Vv 1, Vv B 4, Vy 21, 11 v°, Vc 7.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue