• French
  • United-Kingdom
  • United-Kingdom

Maurice UTRILLO (1883-1955)

Lot 3
60 000 - 80 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 131 250 €

Maurice UTRILLO (1883-1955)

Place du Tertre et le Sacré-Coeur
Huile sur toile
Signée en bas à gauche
81 x 60 cm
Provenance: Par descendance à l'actuel propriétaire, référencé dans l'inventaire Pierre Levasseur sous le n° 2 (titré «Eglise Saint Pierre et le Sacré Coeur»).
Bibliographie: Paul Pétridès, Catalogue Raison­né, 1962, Tome II, reproduit sous le n° 649 p. 168.
Datation:
Daté «circa 1917» par Paul Pétridès dans le Tome II du Catalogue Raisonné entrepris du vivant de Lucie Valore, épouse de l'artiste, paru en 1962.
Daté «circa 1919» par l'Association Maurice Utrillo.
Un certificat de l'Association Maurice Utrillo pourra être remis à la demande et à la charge de l'acquéreur.

Maurice UTRILLO (1883-1955)
Place du tertre et le Sacré-Coeur
Oil on canvas
Signed lower left
81 x 60 cm
Provenance: By descent to the current owner, referenced #2 in the Pierre Levasseur inventory (titled «Église Saint Pierre et le Sacré Coeur»).
Literature: Paul Pétridès, Catalogue Raisonné, 1962, Volume II, reproduced under #649 on p. 168.
Dating:
Dated «circa 1917» by Paul Pétridès in Volume II of the Catalogue Raisonné he started when Lucie Valore, Utrillo's wife, was still alive. It was published in 1962.
Dated «circa 1919» by Association Maurice Utrillo.
A certificate from Association Maurice Utrillo can be issued to the buyer upon request and at their expense.

モーリス・ユトリロ(1883−1955)
《テルトル広場とサクレ・クール寺院》
カンバスに油彩
画面左下にサイン
サイズ:81 X 60cm
価格評価:60,000/80,000ユーロ
来歴:後裔より現在の所有者へ、ピエール・ルヴァッ
サー財産目録 n°2の中に明記される。
(タイトル《サン・ピエール教会とサクレ・クール
寺院》)
参考文献: ポール・ペトリデス、カタログレゾネ、第
2巻, p.168, n°649(1962年)に掲載。
推定年代:
ポール・ペトリデスがリュシー・ヴァロール(画家の
妻)の存命中に着手し、1962年に刊行された カタ
ログレゾネ第2巻に《1917年頃》と記される。
モーリス・ユトリロ協会によると年代は《1919年
頃》と推定される。
*落札者の要望と費用負担により、モーリス・ユトリ
ロ協会の証明書が交付される。

La Période Colorée:
Utrillo peint un thème qui lui est familier, la Place du Tertre et le Sacré Coeur, sujet qu'il avait déjà abordé plusieurs fois lors de sa «manière blanche» avant la guerre.
La différence de traité est notable. Sa névrose du vrai et le flou des blancs et des formes ont laissé place à un dessin structuré, les masses de couleurs sont cernées de gris ou de noir afin de gagner en intensité, des personnages animent les places autrefois désertes de présence humaine, l'évocation d'un sol en pavés clairement représenté accompagne cette nouvelle modernité que les historiens d'art appelleront la «période colorée».

Deux univers en un:
Après la pose de la première pierre du Sacré-Coeur, Hubert Rohaut de Fleury écrit: «Oui, c'est là où la commune a commencé, là où ont été assassinés les généraux Clément Thomas et Lecomte, que s'élèvera l'église du Sacré-Coeur! Malgré nous, cette pensée ne pouvait nous quitter pendant la cérémonie [...]. Nous nous rappelions cette butte garnie de canons, sillonnée par des énergumènes avinés, habitée par une population qui paraissait hostile à toute idée religieuse et que la haine de l'église semblait surtout animer.»

Utrillo est né après la Commune de Paris. Qu'aurait-il fait à cette époque? Utrillo peint, il ne fait pas de politique. Dans La Place du Tertre et le Sacré-coeur il y a deux univers en un: dans la partie supérieure, les formes rigoureuses des édifices religieux qui surgissent, incarnant l'ordre rétabli; dans la partie inférieure les rues, les trottoirs, les arbres, les gens, la vie ordinaire. C'est celle qui paraît le plus habitable, c'est là que s'asseyait ou s'effondrait le peintre quand il devenait un «énergumène aviné».

Le temps a passé. Le Montmartre d'Utrillo, c'est à la fois le Sacré-coeur de la France de l'ordre métamorphosé en lignes et courbes et la douceur de la place du Tertre sans énergumènes avinés.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue